top of page
  • thomas6721

J’AI TESTÉ POUR VOUS LA NEUROFEEDBACK DYNAMIQUE


La neurofeedback dynamique ?! Mais c’est quoi ce mot barbare ! C’est bien ce que je me suis dit quand une de mes coachés m’a parlé de cette méthode apparemment révolutionnaire pour elle. Et quand plusieurs personnes m’en ont parlé, je n’ai pas résisté à l’envie de tester !


La neurofeedback dynamique, c’est quoi ?

C’est une méthode d’entraînement cérébral qui permet de communiquer avec le système nerveux central. On va dire que c’est la tour de contrôle de tout notre être. Celui qui gère ma respiration, ma digestion, les battements de mon cœur, mes mouvements… Cette méthode permet de mettre son cerveau dans de bonnes conditions. Hein ?! C’est quoi les bonnes conditions ? Un bon sommeil (s’endormir rapidement, ne pas se réveiller en pleine nuit, se lever sans difficultés), une bonne digestion, une faculté de concentration, ne pas avoir de migraines ou de douleurs chroniques, réduire les pensées incessantes, l’impulsivité, une sensation de calme…


La neurofeedback dynamique, comment ça marche ?

Pendant 33 minutes, vous êtes confortablement assis dans un fauteuil avec des capteurs aux oreilles et sur la tête en train d’écouter de la musique ou de regarder un film. Les capteurs mesurent l’activité de votre cerveau et retranscrivent ces données dans le logiciel de neurofeedback dynamique (NeurOptimal®) . Aucune donnée électrique n’est envoyée à votre cerveau, la transmission se fait uniquement dans un seul sens, du cerveau à l’ordinateur.

Lorsque le logiciel détecte un déséquilibre, c’est-à-dire un changement dans l’activité électrique, il provoque des micro-coupures de la musique ou du film. Ce qui alerte le système nerveux de l’utilisateur et lui permet de prendre conscience de ce qu’il fait au moment où il le fait, et ainsi, de trouver un nouveau fonctionnement plus confortable et efficace.


La neurofeedback dynamique, pour qui ?

Elle s’adresse à toutes personnes et à tout âge, bébé, enfant, ado, adultes, personnes âgées. Que vous soyez en pleine santé, malade ou que vous souffriez d’un handicap quelqu’il soit, cette méthode permet d’auto-réguler votre cerveau pour un fonctionnement optimal, confortable et performant. La neurofeedback dynamique peut donc améliorer la qualité du sommeil, de la digestion, favoriser la concentration, réduire le stress, les TOC, les troubles alimentaires, les addictions, les migraines, améliorer la mémoire, réguler l’humeur, améliorer ses performances…


La neurofeedback dynamique, combien de temps ?

Le programme en lui-même dure 33 minutes, et avec le temps d’échange avec le praticien, la séance dure environ 1H. Il est recommandé de faire une dizaine de séances, les 4 premières de manière rapprochées pour entraîner le cerveau à ses nouveaux modes de fonctionnement.


Les avantages ?

Cette méthode ne requiert aucun effort pour l’utilisateur, ainsi elle permet à toute personne qui est dans l’incapacité ou l’involonté de parler ou de bouger d’accéder à un mieux-être. Personnellement, j’ai aussi apprécié le fait de profiter de ces 33 minutes pour méditer ou me reposer.


Où et combien ?

Selon les praticiens, la séance coûte entre 50 et 75€. Veillez à ce que le praticien soit bien formé à cette technique, et qu’il ne dispose pas simplement de la machine sans la formation. Vous pouvez trouver des praticiens via cet annuaire.

Personnellement, j’ai été accompagnée par Clémence Voirin qui travaille à La Maison Gaïa.


Quel intérêt pour les hypersensibles ?

Elle permet de réduire certains troubles de l’humeur et du comportement. Ainsi, les personnes se sentent moins stressées, gagnent en énergie, ont des émotions plus régulées, et des pensées moins foisonnantes.


Mon ressenti ?

Après la première séance, j’ai trouvé la méthode intéressante. On n’a pas besoin de parler, ni d’analyser le pourquoi du comment, pas besoin de faire des exercices, simplement profiter de ces 33 minutes pour se retrouver. Personnellement, je me suis endormie, et la praticienne me l’a bien confirmé 😂. Elle m’a préconisé de bien m’hydrater et m’a informé que j’aurais peut-être de légères migraines à la suite de la journée. Quand j’avais les capteurs, j’ai effectivement ressenti la sensation de soif et sur les dernières minutes un petit mal de tête, mais depuis plus rien.

J’ai été assez efficace l’après-midi qui a suivi puisque j’ai terminé l’écriture de cet article dans la foulée et que j’ai commencé les premières pages de mon prochain livre. Je me sentais effectivement plutôt calme et sereine, bien que ma journée n’ai pas été réellement stressante.

Les séances suivantes m’ont permis de réaliser que mon rythme de travail très intense ne me convenait plus. J’avais la sensation d’être au ralenti et je me suis beaucoup questionné sur le sens de ce rythme. Cette phase était très inconfortable car je me sentais un peu perdue au début. Pourquoi je n’étais plus aussi efficace qu’avant ? Au fil des séances tout s’est remis en place et mon rythme de travail est aujourd’hui beaucoup plus aligné avec moi. J’ai découvert la sensation d’avoir besoin de faire des pauses, ce qui me permet d’être plus concentrée lorsque je travaille.

En terme de sommeil, je dors aussi mieux, avec peu voir plus de réveils nocturnes lorsque je dors seule. Ma digestion et mon transit sont aussi beaucoup plus fluides. Désolée de vous parler de mon caca, mais c’est un point à noter sur cette technique.

En terme émotionnel, j’ai encore du mal à noter les effets car cette période est assez mouvementée pour moi. Je me rends compte que j’arrive beaucoup plus facilement à exprimer mes ressentis.


N’hésitez pas si vous avez des questions sur cette méthode, ou mon expérience.


En savoir plus : cliquez ici

Source : Du Bonheur en Barres

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

NeurOptimal® est un logiciel d’entraînement cérébral conçu pour entraîner le cerveau à fonctionner à un niveau de performance optimal. Il ne s’agit pas d’un traitement médical, mais plutôt d’un entraî

bottom of page